Bureau d'étude

L’avantage pour l’obtention
des labels (E+ C-)

En novembre 2016, l’état a lancé l’expérimentation du label E+C- dont l’objectif affiché est de préfigurer la future réglementation environnementale, autour de deux grandes orientations pour la construction neuve, l’énergie et le carbone.
Concrètement, pour atteindre le niveau d’énergie 3 ou 4 de cette expérimentation, il convient de produire de l’énergie via une source renouvelable sur place.

Les produits de parement et de vitrage photovoltaïque Sunpartner, s’intégrant aux façades des bâtiments sans en dénaturer l’esthétisme, permettent de répondre à cette problématique et d’optimiser la production d’électricité sur site. L’intérêt d’équiper les façades réside aussi dans l’utilisation de façades Est et Ouest qui assurent une production dès les premières heures le matin et en fin d’après-midi. Elles limitent ainsi l’effet « pic de midi » de la production en toiture et permettent de réduire ou de supprimer les besoins de stockage pour optimiser le taux d’autoconsommation.

Étude de cas : Installation Wysips® Cameleon

Exemple d’un bâtiment situé à Aix-en-Provence

Tour tertiaire de bureaux 3600 m² de surface de plancher, R+7, 30% de vitrage en façade
Consommation réglementaire au seuil de la RT2012, dont 75% est électrique
Consommation électrique non réglementaire de 40 kWh/m².an

Installation Wysips® Caméléon

Une seule façade entièrement couverte de bardage photovoltaïque Caméléon sur les parties opaques, sauf au RdC (Orientation de la façade Sud-Ouest, Sud ou Sud-Est)
Productible estimé sans ombrage sur la façade : 51,45 kWc installés
Autoconsommation > 70%

Résulat :

Réduction de la facture électrique de 21%

Réduction des consommations réglementaires de 31%, soit un passage au niveau E2 de la réglementation E+C-