sunpartner technologies Article

2015/01/12

Pourquoi le japonais NTT DoCoMo entre au capital de Sunpartner

La PME française Sunpartner Technologies a convaincu le géant des télécoms japonais de rentrer à son capital.

Inventeur du film photovoltaïque transparent, Sunpartner vient de donner un coup d’accélérateur à la diffusion de sa technologie, en ouvrant son capital à l’opérateur mobile NTT DoCoMo. Le géant japonais de la téléphonie, qui est aussi présent dans une foultitude d’activités liées au bâtiment, a signé sa participation à un tour de table de 4 millions d’euros aux côtés des actionnaires historiques.

Il réalise au passage son premier investissement dans une entreprise française. « C’est un partenaire solide, pionnier dans de nombreuses technologies, qui va accompagner notre développement dans cette partie du monde stratégique pour les industries numériques », explique Ludovic Deblois, président-fondateur du groupe aixois Sunpartner. Ce soutien devrait notamment accélérer la conclusion d’un accord de joint-venture avec l’un des grands fabricants d’écrans opérant en Asie. L’appui de NTT DoCoMo vient renforcer plusieurs signatures de contrats conclus ces derniers mois avec Kyocera, TCL et le fabricant chinois de produits connectés Nevo, pour le codéveloppement de terminaux équipés d’une surface solaire destinée à réduire la taille nécessaire des batteries et à accroître leur autonomie. Une montre devrait être commercialisée cet été, puis une première gamme de mobiles grand public d’ici à la fin 2015. Parallèlement, Sunpartner s’attaque au marché émergent des « covers » et coques intelligentes, en travaillant sur le développement d’applications alimentées en photovoltaïque, comme les détecteurs atmosphériques, les capteurs médicaux…

La seconde tranche de 4 millions d’euros de cette levée de fonds est d’ores et déjà engagée pour financer ces développements. Elle portera à 35 millions d’euros le total des fonds mobilisés par l’entreprise.

En savoir plus sur www.lesechos.fr